La tête dans les nuages

Si vous avez bien lu la description de « l’Antarctique » vous vous souvenez sûrement de l’étymologie. Antarctique signifie « ant=pas arctos=ours », on ne parle pas de l’animal mais de la constellation. Alors que voit-on depuis le pôle sud si on ne voit pas la grande et la petite ours ? Et bien le ciel est différent de celui que nous avons au dessus de nos têtes.

Explorateur_Vinson_Ciel-austral

Dites au revoir à l’étoile polaire, à la grande ours ( la casserole pour beaucoup), ici on parlera plutôt de la Croix du Sud, du Toucan, de la Mouche,… L’Antarctique est à l’opposé sur la terre par rapport à nous. Pour voir les étoiles que l’on voit en Antarctique il faut regarder à travers nos pieds et observer à travers la terre (j’espère que vous n’avez pas essayé ?).

A Dumont d’Urville on profitera d’un ciel radieux de nuit. Les étoiles sont apparemment plus visibles dans l’hémisphère sud. Cela serait dû à l’inclinaison de la terre par rapport à la voie lactée. Il faudra patienter un peu pour que je puisse vous confirmer ça (quelques semaines) puisqu’à notre arrivée la seule étoile que nous verrons sera le soleil 24h/24. Il faudra attendre que les journées soient plus courtes et que les nuits s’installent pour profiter d’un ciel suffisamment sombre. Pendant l’hiver (c’est à dire l’été ici puisque les saisons sont inversées) nous aurons un ciel limpide sans pollution lumineuse ou presque. De quoi sortir quelques beaux clichés de ciels étoilés sans être dérangé.

Enfin presque, parce que l’on sera parfois « gêné » pour voir les étoiles. Un voile lumineux risque de recouvrir une partie du ciel par moment… Ce voile, aux couleurs chatoyantes variant du rose au vert devrait d’un mouvement lent masquer les étoiles dans ces plus fortes intensités.

Espérons que vous l’avez deviné, on parle ici des aurores australes (phénomène que j’attends avec impatience !). Quelles différences avec les aurores boréales ? Aucune, si ce n’est la localisation : boréales au pôle nord et australes au pôle sud.

Les aurores polaires se forment à l’arrivée de vents solaires (particules libérées par le soleil lors d’éruptions solaires) qui traversent l’espace et arrivent droit sur la terre. Pas de panique,  puisque nous sommes protégés par un champs magnétique.aurores-schema.001

Au niveau de l’équateur le champs magnétique est à son intensité la plus forte. Les vents sont déviés et glissent le long pour arriver aux cônes magnétiques au pôle nord ou au pôle sud. Au contact de la haute atmosphère ces particules excitent certaines molécules, cela crée de la lumière. Les couleurs varient selon l’altitude, puisque la composition de l’air varie dans les différentes couches de l’atmosphère.

Un petit avant goût de ce que l’on pourra observer.

0bf330f5d3e37c4bae0d472281ee2bcf
Photo du blog officiel du district Terre Adélie (on voit de suite qu’il fait chaud, attention à ne pas oublier les tongues fourrées).

En attendant ma liste d’affaire se remplit, je fais mes malles la semaine prochaine. Petit à petit les dossiers arrivent avec différents conseils pour la vie sur base, les choses à prendre pour s’occuper. Je posterai bientôt les photos des préparatifs (ça va passer vite !). J’en profite pour remercier toutes les personnes qui ont participé à mon financement participatif (qui a obtenu 120% de l’objectif) et toutes celles et ceux qui me soutiennent dans mon projet.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s